Home National 13.000 policiers mobilisés pour sécuriser les épreuves du BEM
National - 8 juin 2019

13.000 policiers mobilisés pour sécuriser les épreuves du BEM

Un total de 12954 policiers ont été mobilisé à travers tout le territoire national pour garantir le bon déroulement des épreuves du Brevet d’enseignement moyen (BEM) pour l’année scolaire 2018-2019 qui débuteront dimanche, a indiqué samedi un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
« Les forces de police se déploieront sur le terrain notamment au niveau du périmètre extérieur des centres d’examen et assureront l’acheminement et la distribution en toute sécurité des sujets d’examen à travers tous les centres ainsi que le transport des copies vers les centres de collecte », précise le communiqué.
« Des patrouilles mobiles et pédestres des éléments de police ont été également mobilisées parallèlement à la période du début des examens durant laquelle une grande affluence des candidats accompagnés de leurs parents est enregistrée, et ce pour garantir la fluidité routière au niveau des principaux axes menant aux centres d’examen et interdire le stationnement des véhicules près des centres d’examen », ajoute-t-on de même source. 13.000 policiers mobilisés pour sécuriser les épreuves du BEM
Un total de 12954 policiers ont été mobilisé à travers tout le territoire national pour garantir le bon déroulement des épreuves du Brevet d’enseignement moyen (BEM) pour l’année scolaire 2018-2019 qui débuteront dimanche, a indiqué samedi un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
« Les forces de police se déploieront sur le terrain notamment au niveau du périmètre extérieur des centres d’examen et assureront l’acheminement et la distribution en toute sécurité des sujets d’examen à travers tous les centres ainsi que le transport des copies vers les centres de collecte », précise le communiqué.
« Des patrouilles mobiles et pédestres des éléments de police ont été également mobilisées parallèlement à la période du début des examens durant laquelle une grande affluence des candidats accompagnés de leurs parents est enregistrée, et ce pour garantir la fluidité routière au niveau des principaux axes menant aux centres d’examen et interdire le stationnement des véhicules près des centres d’examen », ajoute-t-on de même source.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières infos

Gaid Salah : l’ANP savait qu’un complot se tramait en secret contre l’Algérie

Le Général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef…