Home Sports CAN 2019: des Verts discrets, aux ambitions fortes
Sports - depuis 4 semaines

CAN 2019: des Verts discrets, aux ambitions fortes

Ça y est, nous sommes plein dedans la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations de football qu’abrite l’Egypte depuis vendredi dernier.
Au terme de trois semaines de compétitions intenses, l’on saura fixés sur la nation qui devrait monter sur le toit du continent. La dernière édition a été remportée par les Lions indomptables du Cameroun.
Le pays organisateur semble le mieux placé pour ajouter un huitième sacre africain à son palmarès. En dépit d’un début de parcours peu convaincant avec une courte victoire sur le Zimbabwe (1-0), vendredi soir au Caire, la sélection égyptienne et ses supporters ne veulent pas rater cette nouvelle opportunité de consécration.
Ce ne sera pas toutefois une mince affaire en présence des ‘’gros poissons’’ du continent, à l’instar du Cameroun (tenant du titre), du Sénégal, du Nigéria, du Maroc, de la Tunisie et aussi de l’Algérie. Cette dernière est désormais à bras armés pour tenter de faire sensation. Se voulant discrète avec un discours du staff technique et du staff technique peu enflammant, l’équipe d’Algérie a des atouts à faire valoir. Entre les déclarations de l’entraîneur Djamel Belmadi qui se contente à souligner que : « mes joueurs vont faire le maximum pour gagner tous les matches et représenter dignement le prestige de l’EN » et la vision de ses adversaires, il y a tout un écart considérable.
Et pour cause, le patron de la barre technique des Lions de la Teranga du Sénégal, Aliou Cissé, ne cesse de mettre en relief le potentiel de cette équipe algérienne en mesure, selon ses analyses, de brandir le 19 juillet prochain le trophée africain. « Je pense que l’Algérie a les moyens de gagner le titre. Une équipe disposant en son sein des joueurs de la valeur de Brahimi et Mahrez ne peut qu’être un prétendant », dira l’ancien international sénégalais dont la position est partagée par la majorité des entraîneurs présents aux pays des Pharaons.
L’Algérie a-t-elle donc les moyens de s’offrir le titre continental ? L’on saura davantage demain dimanche soir (21 heures) à l’occasion de la première sortie des Verts contre le Kenya en match de la phase des poules qui aura lieu au Caire. Il est utile de rappeler que la sélection nationale compte une seule consécration africaine à l’occasion du tournoi organisé en Algérie en 1990.
Kamel R.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières infos

BAC 2019 : Tizi-Ouzou première pour la douzième fois consécutive

La wilaya de Tizi-Ouzou préserve, pour la douzième année consécutive, sa première place à …