Home Economie Commerce: début des poursuites judiciaires contre les spéculateurs
Economie - depuis 2 semaines

Commerce: début des poursuites judiciaires contre les spéculateurs

Le ministre du Commerce, Said Djellab, a annoncé, samedi à Alger, le début des poursuites judiciaires contre les opérateurs économiques qui ont refusé le déstockage des légumes de large consommation.
« Dans le cadre des dispositions visant la régulation du marché durant le mois de Ramadhan, des inspections ont été opérées au niveau des dépôts des produits agricoles à travers les différentes régions du pays en vue de procéder à leur déstockage et contribuer ainsi à la baisse des prix », a indiqué le ministre lors d’une réunion d’évaluation avec les directeurs centraux et les directeurs de wilayas de son secteur.
Suite à ces opérations, certains opérateurs ayant constitué d’importantes stocks de produits et refusé de les déstocker pour des fins de spéculation, les services du Commerce ont saisi la justice afin de prendre les mesure qui s’imposent à leur encontre, a fait savoir le ministre. A titre d’exemple, 15 opérations de déstockage de produits agricoles ont été effectuées à Alger la semaine dernière, a ajouté M. Djellab.
Dans ce contexte, le ministre a annoncé la mise en place d’équipes mixtes, regroupant des agents du ministère du Commerce et de l’Agriculture, en vue de faire le point sur les produits récoltés à des fins de spéculation. Il s’agit d’un contrôle sur terrain des champs agricoles en vue de lutter contre une autre forme de spéculation, à savoir l’ajournement de la cueillette des récoltes en vue d’engendrer une pénurie sur le marché, et par conséquent une hausse des prix, a précisé le ministre.
Fatima Chender

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières infos

Défaut des moteurs Renault : les voitures montées en Algérie non concernées

Les moteurs des véhicules montés par Renault-Algérie ne souffrent pas d’une surconso…