Home AUTO & TIC Défaut des moteurs Renault : les voitures montées en Algérie non concernées
AUTO & TIC - 26 mai 2019

Défaut des moteurs Renault : les voitures montées en Algérie non concernées

Les moteurs des véhicules montés par Renault-Algérie ne souffrent pas d’une surconsommation d’huile, comme c’est le cas actuellement de milliers de voitures de la même marque, en circulation notamment en France, a indiqué dimanche la responsable de la communication de la société.
Contactée par l’APS pour savoir si les moteurs des véhicules de Renault-Algérie comportaient le défaut, signalé par des médias français, (sur consommation d’huile), Hayet Hellel a précisé que leurs voitures « n’étaient pas dotées du moteurs en question: l’essence 1.2 TCE de type H5FT ».
Selon elle, les véhicules montées par Renault-Algérie sont dotés de « moteurs de type 1.6 et 1.2 essence, TCE 90 ou encore 1.5 dCi ». Cependant, a-t-elle relevé, « il n’est pas improbable que des voitures comportant des moteurs essence Renault 1.2 TCE de type H5FT, importées à titre individuel par des consommateurs algériens, circulent en Algérie ». Les moteurs essence Renault 1.2 TCE de type H5FT, dont sont équipées pas moins de 400.000 voitures en France, comportent un vice de fabrication induisant une surconsommation d’huile, avait alerté l’Association française de consommateurs « UFC Que-Choisir », cité notamment par le site électronique français « Actu.fr ».
Cette surconsommation d’huile peut entraîner une dégradation des soupapes d’échappement et aboutir à une perte de puissance, voire une casse moteur, prévient l’Association, qui note que ces moteurs sont montés sur des voitures Renault, Nissan, Mercedes et Dacia. Selon l’UFC « Que Choisir », les moteurs concernés ont été fabriqués par Renault entre la fin 2012 et la mi-2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières infos

Gaid Salah : l’ANP savait qu’un complot se tramait en secret contre l’Algérie

Le Général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef…