Home A la une Gaïd Salah : «Les manifestations sont amplifiées par de l’argent sale»
A la une - Politique - 15 octobre 2019

Gaïd Salah : «Les manifestations sont amplifiées par de l’argent sale»

Le Général de Corps d’Armée, Ahmed Gaïd Salah, Vice-Ministre de la Défense Nationale, Chef d’Etat-Major de l’Armée Nationale Populaire a effectué, dans la matinée de ce 15 octobre 2019, une visite de travail au siège du Commandement des Forces Navales. Dans une allocution prononcé lors de cette nouvelle sortie, Gaïd Salah a révélé que les manifestations citoyennes pacifiques ont été infiltrées par «des parties insidieuses», et que «des entités inconnues aux objectifs malveillants consacrent de l’argent sale afin d’amplifier le nombre de ces manifestations».
«Je tiens à prévenir nos concitoyens qui font des marches pacifiques, de la présence de certaines parties insidieuses qui s’efforcent de surfer sur la vague de ces manifestations et que des entités inconnues ayant des objectifs malveillants consacrent de l’argent sale afin d’amplifier le nombre de ces manifestations, en ramenant les citoyens des autres wilayas en dehors de la capitale», a-t-il affirmé. Et de continuer «que ces personnes ne croient pas que nous ignorons leurs méthodes malveillantes et leurs dangereux comportements. Aussi, quiconque tente de créer la confusion et impacter le déroulement normal de la vie quotidienne des citoyens à travers des comportements et des attitudes abjectes, doit savoir qu’il sera poursuivi selon les voies légales, que tous ses plans seront avortés, grâce à la conscience du peuple algérien et sa capacité à déceler ces pratiques. Il doit également savoir que la citadelle de l’Algérie est imprenable, que les liens du peuple sont solides et homogènes et sa perception suffisamment forte pour que quiconque tente d’empêcher l’Algérie de poursuivre en toute sécurité son chemin avec confiance et constance».
Dans son allocution, Gaïd Salah a également tenu à avertir «cette bande contre laquelle les mesures requises ont été prises et dont la justice a pris en charge les affaires de certains de ses membres en vertu de la loi, et il est certain que le tour des autres éléments de cette bande viendra ultérieurement».
«(…)Aussi, nous mettant en garde, encore une fois, cette bande et quiconque possède des liens organiques, partisans ou d’intérêt avec elle, ou encore toute autre forme de collaboration contre le peuple et la patrie, et nous rappelons que la justice a repris, grâce à Allah, la place qui lui sied après avoir récupéré toutes ses prérogatives et s’acquitte de ses missions avec sérieux et de manière normale, à l’instar de toutes les institutions de l’Etat», dira-t-il. Pour Gaïd Salah, «quiconque ne respecte pas les lois de la République se verra infliger la sanction méritée. La loi sera appliquée avec toute la rigueur requise à l’encontre de toute personne qui tente d’entraver ce processus électoral décisif, ou d’influencer, désespérément, la conscience du peuple algérien et son empressement à participer massivement et avec détermination, aux prochaines présidentielles».
I.A

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières infos

Khalida Toumi placée en détention provisoire

Khalida Toumi, ancienne ministre de la Culture pendant près de 10 ans sous Bouteflika, a é…