Home A la une Le FCE ne s’impliquera plus jamais en politique
A la une - Politique - 24 juin 2019

Le FCE ne s’impliquera plus jamais en politique

Le nouveau président du Forum des chefs d’entreprises (FCE), Mohamed Sami Agli, élu lundi, a affirmé sa disposition à contribuer à la sauvegarde des entreprises privées en difficulté en raison de l’implication de leurs propriétaires dans des affaires de justice.
S’exprimant lors d’une conférence de presse organisée au siège du Forum, M. Agli a indiqué que « les portes du FCE sont ouvertes pour donner à ces entreprises une seconde chance « .
Interrogé sur une éventuelle intervention du Forum pour la reprise du Groupe médiatique « Le Temps d’Algérie », appartenant à l’ancien président du FCE, Ali Hadad, présentement incarcéré, M. Agli a estimé qu’une telle démarche « devrait répondre à une logique purement économique ».
« Ce groupe ainsi que les autres entreprises se trouvant dans des situations similaires participent à l’économie nationale, elles emploient des travailleurs et il faut bien réfléchir, selon une approche économique », a-t-il dit.
Interrogé sur sa conception du Forum, il a répondu que le FCE « retournera désormais à l’économie et ne s’impliquera plus jamais en politique ». « Notre mission sera à 100% économique. Nous n’allons pas nous impliquer dans la politique et vous n’allez jamais voir un membre du Forum en train de financer une campagne électorale. Si on osera le faire, le Forum appliquera des sanctions prévues dans ce domaine ». Afin d’assurer « une transformation durable » du Forum, un Comité indépendant sera élu prochainement pour conduire cette transformation escomptée, a-t-il annoncé.
Invité à évaluer la situation économique actuelle du pays, M. Agli a souligné qu’elle était « inquiétante »: « J’ai fait une tournée pour me rapprocher des chefs d’entreprises et j’ai constaté leur inquiétude, que ce soit pour le climat général des affaires qui pèse sur la productivité ou pour la réglementation.
Said.A

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières infos

Maroc: 20 ans de prison requis en appel contre un patron de presse

Une peine de prison alourdie à vingt ans a été requise dans la nuit de mardi à mercredi co…