Home Politique Présidentielle: 200 experts en Droit auront à étudier les dossiers des postulants
Politique - depuis 2 semaines

Présidentielle: 200 experts en Droit auront à étudier les dossiers des postulants

Pas moins de 200 experts en Droit relevant de la commission juridique de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE) seront chargés de l’étude des dossiers des postulants aux élections présidentielles du 12 décembre prochain, a indiqué mercredi à Bechar, Adel Bourghazane, membre de cette autorité.
« Ils seront 200 experts à prendre en charge l’étude et la conformité des dossiers des candidats aux prochaine élections présidentielles du 12 décembre, au titre des activités et missions confiées à la commission juridique de l’ANIE », a-t-il affirmé lors de la cérémonie d’installation du coordinateur et des membres de la délégation de wilaya de l’ANIE.
« L’’étude des dossiers des candidats à ce rendez-vous électoral très important pour le pays se fera en toute transparence et selon les critères retenus par la loi », a-t-il souligné lors de son intervention au cours de la cérémonie d’installation. Abordant le sujet de la fraude, le représentant de l’ANIE a tenu à signaler que « la loi sera appliquée dans toute sa rigueur aux auteurs de pareil acte ».
« A ce titre, nous encourageons et incitons les citoyens à prendre part activement aux différentes phases des élections pour superviser l’ensemble de cette opération de vote au niveau de leurs collectivités respectives », a-t-il ajouté. La délégation locale de l’ANIE, opérationnelle dès ce mercredi, est présidée par le Dr Fassi Abdellah et comprend six autres membres.
Elle entamera prochainement la mise en place des délégations communales des 21 assemblées populaires communales (APC) que compte la wilaya de Bechar. Cent-vingt (120) postulants à la candidature pour l’élection présidentielle du 12 décembre ont procédé, jusqu’au mercredi 2 octobre, au retrait des formulaires de souscription des signatures individuelles, selon l’Autorité indépendante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières infos

Maroc: 20 ans de prison requis en appel contre un patron de presse

Une peine de prison alourdie à vingt ans a été requise dans la nuit de mardi à mercredi co…