Home Monde Présidentielle en Tunisie : Kaies Saied et Nabil Karoui au deuxième tour
Monde - 16 septembre 2019

Présidentielle en Tunisie : Kaies Saied et Nabil Karoui au deuxième tour

Les candidats Kaies, Saeid et Nabil Karoui, au premier tour de la présidentielle anticipé tunisienne du 15 septembre, ont été donnés vainqueurs du premier tour, selon les estimations d’un centre spécialisé dans les sondages, alors que les résultats de la Haute instance indépendante de la surveillance des élections(ISIE) se font toujours attendre.
Le candida Indépendant Kaies Saeid est arrivé en tête du classement avec 19,56 % et Nabil Karoui, candidat du parti Qalb Tounes avec 15,5 %. Les résultats préliminaires devront être confirmés par l’ISIE au cours de la journée. Selon le président de l’ISIE Nabil BAffoun , les résultats exactes et officiels sont ceux qui seront donnés par l’ISIE, a-t-il prévenu au cours d’une conférence de presse animée dimanche soir au terme de l’opération électorale.
Les résultats préliminaires donnés par le centre de sondage Sigma Cnseil sont jugés de tous les Tunisiens d’une grande surprise et d’un séisme par d’autres. Le candidat en tête est souvent donné par des sondages comme un candidat du second plan, tandis que le second croupissait en prison. Les candidats s’affronteraient ainsi au deuxième tour prévu dans 15 jours, selon la loi électorale Le troisième candidat arrivés après les deux vainqueurs est le candidat du parti d’Ennahdah, Abdelleftah Mourou , avec 11 %.
Les candidats Abdelkrim Zebidi, Youcef Chahed, Safi Said, ont eu respectivement 9, 4%, 7, 5% et 7, 4%. Le taux de participation final au premier était de 45,2 % à la clôture de l’opération électorale, selon l’ISIE. Le taux de participation à l’étranger était à la même heure 19, 07%. Le taux de participation est en baisse en comparaison avec celui du scrutin de 2014 où il avait atteint plus de 64%.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières infos

Maroc: 20 ans de prison requis en appel contre un patron de presse

Une peine de prison alourdie à vingt ans a été requise dans la nuit de mardi à mercredi co…